Sprung zur Navigation. Sprung zum Inhalt.

  English
  Spanish
 
  German
  Italian
  Turkish
  Polish

Karlsruhe: Bienvenue

Le sud

 Anciennes maisons à colombages typiques (photo : ONUK)

Beiertheim-Bulach

Beiertheim et Bulach sont deux cités quasiment aussi anciennes l'une que l'autre au sud de Karlsruhe. Ensembles, elles forment un quartier qui répand une atmosphère de village, dans lequel la vie associa­tive et le sens de la communauté sont encore marqués et qui s'ouvre aux influences innovat­ri­ces. Elles sont situées à droite et à gauche de l'Alb. Près de 6300 citoyens y vivent. L'Euro­pa­platz est accessible en 10 minutes environ en bus et en train. Dans ce quartier, on est proche de la ville, sans cependant être dans la ville, ce qui en fait tout le charme.


 Ostendorfplatz (photo : ville de Karlsruhe)

Rüppurr

De nos jours, Rüppurr est synonyme d'habitat calme et agréable. L'ancien village-rue dispose d'une infra­struc­ture de qualité et d'une bonne desserte via la Herrenal­ber Straße, tant vers la ville qu'avec l'auto­route et l'Albtal. La ville n'est qu'à 15 minutes en tramway. Une vie associa­tive animée veille à une grande diversité. La situation géogra­phi­que entre Hardtwald et Alb offre des possi­bi­lités d'excur­si­ons dans la nature. Rüppurr compte parmi les zones résiden­ti­el­les les plus prisées de Karlsruhe.


 Le Badisches Staatstheater (théâtre national de Bade) a été érigé là où se tenaient jadis les halles (photo : ONUK)

Südstadt

Les habitants de Südstadt d'aujourd'hui apprécient le mélange culturel du quartier comptant plus de 25% d'étran­gers, parmi lesquels de nombreux étudiants. Et ce, bien que certains manques au niveau de la qualité d'habitat et des problèmes de station­ne­ment fassent partie de la vie de tous les jours. Des loyers avantageux et une vie nocturne animée dans les bars et cafés consti­tu­ent les côtés positifs de Südstadt. Détruit à 54% suite à la seconde guerre mondiale, un corridor vert central a été prévu lors de la recon­struc­tion. Südstadt est un quartier animé proche du centre-ville qui possède mille et une facettes et un charme tout-à-fait parti­cu­lier.


 Vue aérienne Südweststadt (photo : ONUK; 2006)

Südweststadt

Près de 20 000 citoyens vivent entre la Festplatz, la gare centrale, le jardin public et le Beiert­hei­mer Feld. Vivre à Südwest­stadt est agréable. Le 19e siècle fut témoin d'une vague de construc­tion relati­ve­ment conséquente, car les appar­te­ments étaient destinés aux artisans et à la classe moyenne. Le quartier est très vert, on y trouve zoo, jardin public et le Günther-Klotz-Anlage (parc vert Günther-Klotz), mais il fait partie du centre-ville. De nombreuses infra­struc­tu­res centrales comme par ex. le Günther-Klotz-Anlage, le IWKA-Gelände (terrain de l'IWKA) avec l'Arbeitsamt (office national pour l'emploi), le General­bun­des­an­walt­schaft (organe chargé de la poursuite pénale), Filmpalast (cinéma) et Zentrum für Kunst und Medien­tech­no­lo­gie (centre pour l’art et la techno­lo­gie des médias), l'Euro­pa­halle et l'Euro­pa­bad sont situés à Südwest­stadt.


 Vue aérienne Weiherfeld-Dammerstock : en bas à droite Dammerstock. Puis, bandes vertes avec l'Alb et le Weiherfeld (photo : LMZ)

Weiherfeld-Dammerstock

Avec ses quelques 6000 habitants, Weiherfeld-Dammer­stock compte parmi les plus petits quartiers. Quiconque habite ici vit en pleine verdure avec une desserte parfaite en direction de la ville et profite du charme parti­cu­lier d'une atmosphère qui rappelle un village. La vie est ici tranquille mais pas oubliée, car la vie culturelle et sociale y trouve sa place. Le Bürger­ver­ein (asso­cia­tion de citoyens), les deux paroisses et d'autres associa­ti­ons y veillent avec de nombreuses manifes­ta­ti­ons. Le PSK Post-Südstadt offre une vaste offre de sports. L'été, la piscine en plein air Rüppurr toute proche est très appréciée. L'Oberwald avec ses enclos animaliers est une desti­na­tion appréciée pour les excursions en famille et les coureurs amateurs.