Sprung zur Navigation. Sprung zum Inhalt.

  English
  Spanish
 
  German
  Italian
  Turkish
  Polish

Karlsruhe: Bienvenue

Les villages de montagne

 Grünwettersbach (photo : OV)

Grünwettersbach

On vit ici tout près de la ville, au beau milieu d'un village. L'église parois­siale protes­tante « Weterspach » a été évoquée pour la première fois en 1278. Toute la région entourant la localité créée comme village-tas était jadis entière­ment boisée et à peine peuplée. En 1945, 1399 personnes étaient recensées. Le nombre d'habi­tants augmenta en flèche, d'abord avec les expatriés/ré­fu­giés, plus tard à cause de la construc­tion intense et a atteint la barrière des 3000 en 1971. Grünwet­ters­bach est relié par des lignes de bus au reste de l'aggloméra­tion. En outre, les liaisons routières avec la jonction d'auto­route Karlsbad et la Südtan­gente sont idéales.


 Hohenwettersbach

Hohenwettersbach

Avec près de 230 mètres au-dessus du niveau de la mer et 116 mètres au-dessus de Karlsruhe, la zone de villé­gia­ture jouit d'un air merveil­leu­se­ment frais. On l'appelle « la petite Suisse ». Passé à 2850 habitants environ avec les quartiers nouvel­le­ment construits, le quartier en altitude idéal pour les enfants a conservé son caractère de village. Plusieurs aires de jeux, un terrain de pétanque, un champ de beach-volley et un champ de basketball offrent des possi­bi­lités d'exercice aux jeunes et moins jeunes. Hohen­wet­ters­bach est relié aux transports publics par une ligne de bus.


 Vue sur Palmbach (photo : OV)

Palmbach

Palmbach est un quartier de Karlsruhe depuis 1975. Il est situé à l'est de la ville et fait partie des quartiers en altitude de Karlsruhe. Tout près du centre, mais en pleine nature, l'ancienne localité évangé­li­que vaudoise offre une qualité d'habitat et de loisirs élevée. Près de 1800 habitants vivent sur une superficie de 137,50 hectares. Grâce aux quartiers nouvel­le­ment bâtis, Palmbach est en plein essor. En matière de transports, Palmbach est princi­pa­le­ment desservi par bus. Une jonction autorou­tière proche permet également de rejoindre rapidement le centre ville ainsi que d'autres desti­na­ti­ons.


 Vue sur Stupferich (photo : H. Pallasch)

Stupferich

Stupferich, autonome jusqu'à 1972, est le quartier le plus éloigné du centre avec près de 9 km. Tout comme les autres quartiers rattachés à la commune, Stupferich est bien plus ancien que Karlsruhe. Il compte de nos jours près de 2800 habitants et est une zone résiden­ti­elle très prisée de par son cadre verdoyant attractif et son climat privilégié, l'envi­ron­ne­ment social stable et les infra­struc­tu­res locales. Le caractère de village a su être conservé au centre de la localité, et des quartiers nouvel­le­ment bâtis sont venus s'y ajouter au cours des dernières décennies. De nombreuses associa­ti­ons contri­buent à la vie très active du village de montagne.


 Wolfartsweier (photo : OV)

Wolfartsweier

Wolfarts­weier a été évoqué pour la première fois en 1261 sous le nom de « Wolvol­des­wi­lere ». Le quartier est situé entre Durlach, Hohen­wet­ters­bach et Grünwet­ters­bach. La route principale qui traverse le village le divisant en deux parties est synonyme depuis plusieurs années d'une nuisance sonore consi­dé­ra­ble. La déviation contournant le village ouverte en 2005 a apporté une décharge consi­dé­ra­ble. Wolfarts­weier est un quartier où il fait bon vivre. La localité abrite l'une des plus anciennes églises des alentours ainsi qu'une garderie à l'archi­tec­ture sortant totalement de l'ordinaire. Les associa­ti­ons, qu'elles soient sportives ou cultu­rel­les, proposent un programme des plus variés pour jeunes et moins jeunes.